Sélectionner une page
Bonjour
L’été arrive à grand pas et pour cela, j’ai envie de vous parler des brassards.
Et oui, ces accessoires indispensables en milieu aquatique et pourtant si désagréables à porter.
Ils tirent la peau, entravent nos mouvements…
Est ce que vous aussi vous appréhendiez de les enlever ? 😅.
Mais bon il en va de nôtre sécurité !
Et ben justement, parlons en de cette sécurité !
Au 18 mois de ma fille, nous sommes partis en vacance en Sicile.
Je lui avais mis des brassards et je me souviens m’être posée la question : d’accord elle saute avec les brassards et cela la retiens. Mais du coup, elle n’a pas conscience du risque qu’est l’eau et même si je suis toujours prêt d’elle si il m’arrive d’avoir un moment d’inattention et qu’elle n’a pas les brassards elle n’aura peut-être pas le réflexe de ne pas sauter ?
Et puis à la fin de ces vacances, une amie m’a fait la réflexion en voyant une vidéo de ma fille en train de sauter avec ses brassards dans l’eau.
« Toi qui pratique la motricité libre tu lui mets  des brassards? ».
En réalité je ne m’étais pas posée la question car c’était pour moi tellement évident.
On m’avais toujours dit q’ils étaient sécurisant en milieu aquatique et même si depuis la naissance de ma fille j’ai remis en cause beaucoup de mes croyances j’avoue que celle ci m’a échappée.
Nous avons malgré tout fini les vacances avec car mon mari n’était pas serein et moi pas assez renseignée.
Le milieu aquatique étant extrêmement dangereux, il vaut mieux être confiant à 100% dans ce que l’on fait.
1. Pourquoi les brassards ne sont pas si sécurisant que cela?
Tout d’abord, je précise que lorsque je parle de brassards je parle de ceux que nous mettons autour des bras mais il en va de même pour les bouées…
Il ne faut pas oublier qu’un enfant peut se noyer avec ces accessoires et que la VRAIE sécurité c’est vous !
Il est donc primordial de ne jamais laisser son bébé ou jeune enfant sans surveillance que ce soit avec des brassards ou autres.
Je vous mets en lien l’article où, Julie, une entraîneuse de natation et jeune maman qui pratique la motricité libre explique très bien les dangers des accessoires aquatiques et lesquelles utiliser lorsqu’il y en a besoin. (Elle y explique également comment apprendre a nager à son bébé.
Car oui, parfois il y en a besoin.
2. Quand utiliser les accessoires ?
Vous pouvez utiliser des accessoires lorsque vous même n’avez pas pied ou lorsque vous avez plusieurs enfants à gérer.
Ou même lorsque vous êtes avec des amis et que vous risquez d’être distrait en discutant.
Faites très attention à ce que les accessoires ne soient pas endommagés ou dégonflés.
3. Pourquoi entravent ils à la motricité libre ?
Rappel : la motricité libre signifie laisser l’enfant faire à son rythme et selon son propre développement.
C’est à dire, ne pas le mettre dans une position qu’il n’a pas déjà acquit seul et le laisser expérimenter des postures seul s’il n’y a pas de gros danger.
Les accessoires aquatiques vont venir entraver ses mouvements et, de plus, comme je mettais fait la réflexion en Sicile, l’enfant ne se rend pas compte du danger de l’eau.
Si un enfant saute dans l’eau sans brassard (avec la présence d’un adulte), il saura ce que cela fait d’avoir la tête sous l’eau et développera des réflexes pour remonter à la surface.
Il aura également une meilleure notion du danger s’il se retrouve seul au bord de la piscine (même s’il ne faut jamais les laisser seuls  nous restons humains et pouvons avoir 1 minute de mégarde, ce qui malheureusement suffit).
En revanche, les brassards ne le font pas aller sous l’eau et s’il est amené à sauter ou s’il tombe par accident il sera surpris d’avoir la tête sous l’eau et risque de paniquer sans avoir les réflexes mais en + risquer de boire la tasse.
4. Ce qu’il faut retenir 
Vous êtes la SEULE sécurité de votre enfant près d’un milieu aquatique ! (ou du moins un adulte responsable) !
Il est préférable d’éviter les accessoires aquatiques qui ne sont pas si sécurisant que cela et qui entravent l’autonomie de l’enfant.
Ils lui empêchent  de connaître les vraies sensations et d’avoir les réflexes nécessaires dans l’eau.
De plus, ces accessoires sont vraiment très inconfortables, irritent la peau et peuvent laisser des traces physiques vraiment désagréables.
Néanmoins, dans certaines situations, comme par exemple si vous n’avez pas pied ou si vous avez plusieurs enfants à charge, préférez les utiliser en vérifiant bien leur état et à courte durée.
Un petit exemple, lorsque nous sommes à la mer, je ne lui en mets pas mais je suis à côté d’elle.
Maintenant qu’elle a 2 ans et demi, je la laisse être seule au bord de l’eau si il n’y a pas de vague, si elle a pied loin (même si je ne la laisse pas aller loin seule mais c’est plus rassurant) et je m’installe le plus près possible de l’eau.
Ce qu’il faut retenir de la motricité libre lorsque votre enfant est en âge de marcher, c’est que les mots valent moins que les actes et la présence physique.
Lui dire de revenir ou autres ne vaut pas le fait de se lever et de se mettre à côté, sans rien dire pour le laisser découvrir seule mais avec votre présence et posture qui vous fera avoir les bons réflexes et réagir en cas de besoins.
Je trouve que les mots peuvent avoir un vrai danger quand ils sont utilisés au mauvais moment.
L’enfant peut être déconcentré et se faire mal ou se mettre vraiment en danger car il aura été distrait. Cela peut même le déséquilibrer et le faire chuter.
Préférez vraiment la posture à la parole.
Voilà, allez voir le site que je vous ai mis en lien,il est vraiment très intéressant.
N’hésitez pas à me poser vos questions je le ferai un plaisir d’y répondre.
Belle journée
Marine

Bonne nouvelle ! J'ai créé un guide pour avoir une autre vision de la vie afin d'élever ses enfants et se sentir mieux au quotidien.

Recevez gratuitement les 10 points à mettre en place pour changer votre vie !

Merci pour votre confiance !