Sélectionner une page

Bonjour,  

Pour celles et ceux qui me suivent et me connaissent déjà, vous savez que depuis la naissance de ma fille, nous avons entrepris doucement mais sûrement, un changement d’alimentation pour adopter une alimentation plus saine.  

Lorsqu’on entreprend ce genre de changement, il est conseillé d’y aller petit à petit et de commencer par supprimer qu’un seul aliment.  

Moi j’ai commencé par le lait de vache.  

Moi qui mangeais énormément de yaourt il m’a finalement été facile de les remplacer par des yaourts au lait de chèvre puis de tout supprimer.  

Ce qui signifie que je remplaçais le beurre par de l’huile d’olive ou de l’huile de coco (qui n’a pas du tout le même goût donc je n’en mets pas dans toutes les recettes) et le lait de vache par des boissons végétales. Nous mangeons très peu de fromage mais quand nous en mangeons nous prenons du fromage de chèvre ou de brebis et comme nous habitons en Corse, nous en avons de très bonne qualité.  

Mais pourquoi changer d’alimentation ? 

Beaucoup de personnes ne comprennent pas que l’on veuille manger plus de légumes et d’aliments sains et pensent que c’est parce qu’on préfère au goûts ou qu’on aime plus les aliments industriels. 

Alors, il faut savoir que notre palais s’habitue très vite aux quantités énormes de sel et de sucre qui se trouve dans les aliments industriels. 

Le sucre étant même considéré comme une drogue dure. (Lien ci-dessous qui l’explique et le confirme). 

https://www.google.fr/amp/s/amp-sante.lefigaro.fr/article/le-sucre-presente-un-potentiel-addictif-aussi-important-que-l-alcool-ou-la-cocaine/
 

Lorsqu’on commence à arrêter, les premières semaines sont extrêmement dures car notre palais et notre corps sont habitué à ce taux de sucre et ce goût addictif. 

Puis, plus les semaines passent et plus on s’y fait car notre palais retrouve les vrais goûts des aliments. 

Alors dire que l’on aime plus l’industriel je ne dirai pas ça mais à force de réhabituer notre palais, les produits industriels deviennent plus écœurants. 

Et puis les effets sur notre corps sont là. Moins de fatigue, une perte de poids pour certains, une meilleure peau (au bout d’un certain temps car le corps va éliminer les toxines par les pores de la peau ou par d’autres symptômes comme des migraines). 

Bien mangé c’est une valeur que l’on a par respect pour notre corps, pour rester en bonne santé, pour donner de bonnes habitudes alimentaires à nos enfants. 

Voici l’une des raisons qui m’ont poussée à ne pas donner de sucre (à part les fruits mais en morceaux !) à ma fille avant qu’elle soit l’âge d’en réclamer. 

Encore aujourd’hui (3 ans) elle ne connaît toujours pas les gâteaux industriels et les bonbons et j’évite un maximum les tentations.

Ce n’est pas facile tous les jours car les tentations sont grandes mais plus le temps passe plus les produits industriels nous écœurent, nous en mangeons moins voire plus du tout. 

Et les plaisirs que nous nous faisions ne nous donnent même plus envie. 

De plus, manger sainement n’est pas du tout synonyme de privation ! 

Notre palais s’habitue et nous retrouvons le goût des vrais aliments. Nous les mélangeons à plusieurs épices qui sont très bonnes à la santé et nous régalons ! 

Aujourd’hui, je vais voir parler du ghee. 

A l’époque, j’aimais beaucoup le beurre donc quand j’ai découvert le ghee j’ai été ravi ! (Même s’il n’a pas tout à fait le même goût. Le ghee a un goût de noisette que j’aime encore plus) 

En effet, le ghee ou le beurre clarifié est utilisée depuis un grand nombre d’année au moyen orient mais aussi dans le sud de l’Asie et plus particulièrement en Inde où ils en consomment énormément.  

Le ghee est utilisé en médecine ayurvédique mais c’est un corps gras donc même s’il nous en faut il est à consommer avec modération.  

Le ghee est dépourvu de lactose est de caséine car en le clarifiant on élimine les impiétés du beurre brut en enlevant le petit lait et les protéines qu’il contient.  

Voici ses avantages :  

  • Il est beaucoup plus digeste que le beurre brut avec un taux d’absorption de 96%.  
  • Il peut chauffer jusqu’à 210 degrés contrairement au beurre qui peut brûler s’il dépasse les 130 degrés et est mauvais à la santé.  
  • Il peut être conserver plusieurs mois dans un endroit frais et sec s’il est dans un récipient hermétique (beaucoup dose un an moi il a tourné avant et je préfère donc le conserver au frigo).  
  • Il traite les intestins irritables. Son acide butyrique a un effet protecteur sur les yeux, le cœur et le cerveau.  

Passons maintenant à la recette :  

Pour faire du ghee, il faut que vous achetiez du beurre doux.  

Attention, il ne doit absolument pas être salé auquel cas ça ne marcherait pas !  

Il vous faudra 500g au minimum.  

Coupez le beurre en morceaux et le mettre à feu très doux dans une casserole pendant 30 min voir 1h. (vous n’êtes pas obligez de rester à côté si vous l’avez vraiment mis très doux !).  

Un dépôt blanc se forme sur le dessus, ce sont les dépôts.  

Enlevez-les à l’aide d’une cuillère. Lorsqu’il y en a plus, arrêter le feu et filtrer votre ghee à l’aide de chinois ou de passoires très très fine (j’utilise 3 chinois les uns sur les autres) 

Voilà votre ghee est prêt !  

Je le mets directement dans un bocal en verre que j’ai stérilisé dans de l’eau bouillante durant 20 minutes pendant que le beurre fondait.  

Comme je l’ai dit, je le garde au frigo mais s’il ne fait pas trop chaud chez vous, vous pouvez le garder dans un placard (fermé) pendant plusieurs mois.  

Je l’utilise autant dans mes recettes salées que sucrées ! 

Voilà quelque chose de simple et rapide à faire et qui est bon pour votre santé !  

Alors à vous casseroles et dites-moi en commentaires ce que vous en pensez et si vous connaissiez déjà !  

J’espère que cet article vous aura plu.  

Belle journée  

Marine  

 

 

Bonne nouvelle ! J'ai créé un guide pour avoir une autre vision de la vie afin d'élever ses enfants et se sentir mieux au quotidien.

Recevez gratuitement les 10 points à mettre en place pour changer votre vie !

Merci pour votre confiance !